Houellebecq, poète de la souffrance ordinaire1

Portrait de Houellebecq, acrylique sur papier, par Mathias Durand-Reynaldo
Portrait de Houellebecq, acrylique sur papier (sur les pages du roman de Houellebecq La carte et le territoire), par Mathias Durand-Reynaldo.

« Je n’ai pas dormi depuis trois jours ; je n’ai pas travaillé depuis trois mois. je pense à toi. »
Michel Houellebecq, extrait d’un poème en prose, Le sens du combat.

1 Houellebecq a dit dans une entrevue pour Le Figaro (4 septembre 2001) quelque chose que je trouve très juste : « Je suis l’écrivain de la souffrance ordinaire. »

Le sens du combat, FlammarionThe Sense of the Struggle, traduction anglaise du Sens du combat.

Publicités