Houellebecq, prophète ou imposteur ?

Michel Houellebecq turns 60

« Houellebecq passe en France, et hors de France, pour le reflet d’une époque déglinguée, voire pour l’annonciateur de sa décomposition. Son nom a été chuchoté pour l’Académie française. Le Nobel est en vue.Je suis donc allé voir son exposition parisienne de l’été dernier. Des photos d’immeubles-barres et de décombres. Rien de neuf, sauf un crâne intitulé Michel Houellebecq 1958-2037. »

Un article de Nicolas Saudray dans la revue Commentaire de cet automne. Suivez ce lien pour lire la version en ligne : http://bit.ly/2eQL592

COMM_159_L204

Publicités

Une réflexion au sujet de « Houellebecq, prophète ou imposteur ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s