Les êtres et le temps des fêtes

MH tourisme 002 Photo tirée de l’exposition « Rester vivant » de Houellebecq présentée au Palais de Tokyo en 2016.

« Le but de la fête est de nous faire oublier que nous sommes solitaires, misérables et promis à la mort. Autrement dit, de nous transformer en animaux. […] Profondément conscient de lui-même, radicalement étranger aux autres, terrorisé par l’idée de la mort, [l’Occidental moyen] est bien incapable d’accéder à une quelconque fusion. Cependant, il s’obstine. La perte de sa condition animale l’attriste, il en conçoit honte et dépit ; il aimerait être un fêtard, ou du moins passer pour tel. Il est dans une sale situation. »

Michel Houellebecq, extrait de « La fête », Rester vivant et autres textes.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les êtres et le temps des fêtes »

  1. Dans ce monde froid et vide profitons de nos belles possibilités de lecture pour passer de bons moments choisis. Bonne fin d’année et bonnes lectures à tous avec notre Poète préféré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s