Particules fragiles, particules lucides

couples-2004Couples, par Matt Saunders, 2004.

 

« Supermarché des corps où l’esprit est à vendre,

Et des psychologies se tordent et se dénouent

Sous le soleil. Bronzé, rien ne sert de prétendre

Que vous avez une âme.

 

Il n’y a pas de chemin au-delà des peaux moites

Qui suent le pur désir d’un destin prévisible ;

Il n’y a pas d’espérance quand lentement s’emboîtent

Les structures de plaisir munies de leur fusible

 

Qui est la peur. De l’autre. Et de son innocence. »

 

Michel Houellebecq, extrait d’un poème sans titre, Configuration du dernier rivage.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s